Le cerveau a une manière bien particulière d’interpréter les informations qui lui proviennent. Dans le cadre d’une stratégie de web marketing, il est donc important de connaître ceux qui sont adaptés à l’objectif que l’on souhaite atteindre. Quel contenu pour quelle réaction ? Zoom sur les effets de chaque type de contenu sur le cerveau et les actions qu’ils peuvent susciter auprès d’un internaute.

Favoriser l’impression de relation entre marque et client

La lecture est un bon moyen pour susciter la compréhension des internautes. C’est pour cette raison que les articles de blog, les livres blancs, les e-books, les études de cas, les pages web et autres sont souvent utilisés par les entreprises dans le but de créer une sorte de relation entre la marque et le client. En effet, le cerveau transmettra une plus grande impression de réalité face aux faits énoncés.

Grâce à ce genre de contenu, le site pourra donc espérer que l’internaute se sente plus en confiance. Face à une certaine expertise venant du contenu écrit, il pourra réaliser une meilleure évaluation des produits et prendre connaissance des témoignages de certains clients.

Se remémorer les informations

Si l’imagination est sollicitée par le contenu écrit, il faut savoir que c’est le contenu graphique qui favorise la mémoire. Il est vrai qu’il est plus simple de se souvenir des couleurs, des dessins et autres illustrations plus tôt que les longs discours. Ainsi, l’infographie, les diaporamas et autres sauront parfaitement solliciter le cerveau pour une interprétation en moins de 250 millisecondes et la retenir.

D’ailleurs grâce aux contenus graphiques, il est plus simple de présenter des données complexes afin que l’information soit plus facile  à assimiler. Comme il attire plus l’intérêt des internautes, ces derniers sont également de bons moyens de persuasion. Et enfin, il ne faut pas oublier que les contenus graphiques sont tout simplement plus agréables.

L’interactivité pour une meilleure réception

Pour que l’internaute soit entièrement réceptif face à une information, il est important de solliciter différentes parties de son cerveau. Grâce aux contenus interactifs, il est possible d’atteindre cet objectif en stimulant à la fois le côté visuel, écrit et parfois même audio. Ainsi, l’internaute aura une plus grande capacité d’assimilation sur les informations qui lui sont présentés.

Afin de susciter cette sensation de personnalisation, les contenus interactifs peuvent se présenter sous forme de quiz, d’infographie, de catalogue ou encore de calculateur. Ce sont d’excellents moyens si l’on souhaite avoir un engagement de la part de l’internaute ou encre lui faire passer un moment agréable.

Faire appel à l’émotion

L’émotion passe le plus souvent en sollicitant notre vision et notre ouïe. C’est pour cette raison que les contenus vidéo sont les plus appréciés pour favoriser l’émotivité de l’internaute. Ces derniers peuvent se présenter sous forme de vidéo corporate, de tutoriel vidéo, de vlog ou encore de webinar en fonction des attentes que l’on se fixe.

Comme le cerveau traite plus facilement les vidéos que les autres types de contenus, il sont tout à fait adéquat pour partager des histoires concernant la marque. Ce sont également des alternatives pour passer des informations éducatives ou explicatives par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.